Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
yvan the 8
Localisation : ici et là...plus souvent ailleurs...
Humeur : à géométrie variable...
R actuel : Mobylette vitaminée !
Date d'inscription : 02/11/2015

Alméria en moto 2....

le Mar 3 Nov 2015 - 11:38
Holà guapas et hombres, idem que la présentation de ma brêle....copier / coller de mon CR Ibérique sur ce qui est une moto !!!

Bien, malgré le travail qui m'accable je prends le temps de vous conter notre expédition en terres ibériques car je suis bon et ne saurais vous priver du bonheur que nous vécûmes ...

Ainsi donc, après une minutieuse organisation des journées que nous déléguâmes à la belle C., hija de mi amigo M. (le premier d'entre vous qui demande une photo ou se permet une réflexion déplacée s'en expliquera avec son paternel...à condition de prendre ses dispositions concernant son héritage ou le don à la science de ce qu'il restera de son organisme....), nous partîmes par un froid matin pour l'une de ces conquêtes dont sont friands les modestes sudistes, à savoir punir cette nation de champions sur leurs terres désolées ...

L'immensité de ma joie fut poussée à son comble lorsque ce qui me sert de beau frère (c'est une expression...) eût la bonne idée de se joindre à nous, et ce pour deux raisons dont l'une est le fait que depuis son carton en 2008 ce fût la première fois qu'il lâchât son canapé, l'autre étant que je fis le voyage en range évoque de 245 cv, véhicule autrement plus confortable à deux qu'une cabine de trafic à 3 ...

Nous devions partir à 3 véhicules, trafic et remorque pour N. et C., ducato por M. et M., evoque pour nous...mais mi amigo, contraint par le boulot, ne partît que le soir à 19 h :merde: ...

Je vous passe la longueur du voyage où nous fûmes condamnés à suivre C. à l'honorable moyenne de 18 km/h.... (ce qui donne à son véhicule une autonomie d'environ 263.000 km malgré la remorque...) pour arriver directement chez M. qui m'avait donné les clefs de son modeste logis, être accueillis par son doberman au regard si bienveillant que seul celui porté par adolf sur un juif gay et communiste peut s'en approcher, ses filles, nous installer, prendre une douche et filer au resto !

....fuck !....la moto 2 n'est pas chez E. mais toujours à 30 bornes ....

Multiples palabres de C.....et hop....elle sera là à 22 h 30 ....inutile de vous dire que je les ai pressé comme de vulgaires citrons pour qu'ils avalent leurs desserts et cafés, mes artères ne transportant plus du sang mais des fourmis !!!!!

...le vendeur arrive...je tremble...les portes s'ouvrent...je la vois, manque défaillir, vibre à m'en déchausser le râtelier au complet et disjoindre mes articulations malmenées par les années et les pelles, relâche ma mâchoire inférieure à telle enseigne qu'elle entre en contact avec mes orteils, pousse certainement un couinement d'aise malgré moi, sens poindre une sévère érection qui détruit les boutons de mon jean, entre en lévitation comme un moine en robe dans Tintin au Tibet ....bref...je suis aux anges !!

Un échange de papiers et d'argent plus tard (non J., n'insiste pas, tu sauras le prix lorsque je te la proposerai pour financer ma moto GP :quiet: :quiet: :quiet: ) elle est mienne !!!!!.....BORDEL DE MERDE ...si vous me pardonner cette expression quelque peu triviale, JE POSE MES FESSES SUR MA MOTO 2 !!!

------- je passe sur le test, allez voir la présentation de la brèle, je ne peux pas non plus vous mâcher tout le travail ----

Nuit agitée qui s'écourtât lorsque je chus en sortant du box, entraînant par là un réveil en sursaut ....départ pour el circuito....pause pipi et café que vous verrez sur les photos de N....arrivée au circuit où nous rejoignons D. Laughing ...quel pseudo moisi et sa chérie...installation à 5 dans 150 m2 :honneur: ...et direction l’hôtel à fond la caisse, perdu dans un pueblo de montagne à 20 mn de là pour quelques tapas dont la glissade vers l'estomac sera aidée par du jus de houblon en quantité nécessaire pour ne point mourir sottement étouffés !!

...TATATANNNNNNNN.....il est demain !!!!!

Hop là, branchement des couvertures, inscription, mise en tenue de gala, chauffe de la brèle....piste libre toute la journée et pas un chat...enfin, pas un gato, ce qui n'est pas pour me déplaire pour mes premiers tours de roues avec cette merveille ...

Vous dire que j'étais fébrile et crispé est largement en dessous de la vérité...imaginez...vous posez votre fessier sur une championne du monde, un prototype inspirant l'humilité, sentiment qu'en règle générale j'ai du mal à éprouver ou que je sais fort bien masquer ...mais là, niet...j'ai les foies et ça doit se voir puisque mème cette vieille bique de N. tente de me rassurer ...

Bon...je ne suis pas venu là pour remplir mon cuir de matières douteuses alors je fais mienne la devise de la G....ON Y VA !!!!

....bordel que c'est bruyant malgré les bouchons ...
....bordel que c'est raide en suspensions
....bordel que le freinage est au delà du brutal
....bordel que c'est vif de l'avant
....bordel quelle garde au sol illimitée
....bordel que tu peux souder tôt
....bordel....j'ai une vraie meule de course !!!!!!!

Je rentre après 20 mn, épuisé car trop tendu...je bois un coup...détaille la chose....je me relâche...et j'y retourne !!!

Là ça va beaucoup mieux, après seulement 2 tours je commence à m'arsouiller sévère avec N., N avec laquelle nous punissons, toute modestie mise à part, à peu près tout ce qui est en piste à base d'inters, d'exters, de freinages de sagouins......que c'est bon...ça vient et je ne change de main qu'en pensant à la faible contenance du réservoir..

Retour au box sous les vivats de la foule en délire, la ola et les banderoles marquées THE 8, les commissaires qui saluent en secouant les drapeaux à se démancher les épaules, le harcèlement des photographes, les questionnements qui fusent de toutes part....pffffffff.....

Rapide débriefing avec mes mécanos...enfin...mécanos...un beauf muni d'un seul bras, une vieille brisée de toutes parts, un espagnol est plus excité et moins objectif que moi, un C. dont le zx fait un sinistre bruit métallique au démarrage,...bref, inutile de régler, il faut souder et c'est tout !!

BAC STORY 1 : freinage audacieux de N. ...trop sans doute...tout droit...bac...et chute...aucun souci pour le binôme brèle / pilote.

Petit intermède pour vous signaler le parfait fonctionnement de mes corps caverneux puisque ceux ci ne désemplirent pas de la journée, ce qui certes me posa quelques problèmes pour me placer judicieusement sur la moto (2 pour ceux qui auraient oublié ), malmena l'avant de mon cuir, déforma un peu le couvre réservoir (en carbone / kelvar si vous ne le saviez pas), mais me donna la direction à suivre...plus tu vas vite, plus c'est bandant !!!

Cette première journée riche en indéfinissables émotions se finira sur un joli chrono d'1'50 et des poussières, soit 3 secondes de mieux qu'avec un 1.000 de 194 cv, et globalement la mème chose pour la vieille (qui vous donnera ça au 1/4 de millième de seconde près à n'en point douter...)...ça va le faire !!!!

C'est donc la tête pleine de rêves bien trop grands pour elle que se closent mes paupières, après un bon repas bien arrosé et une bonne séance de rire nocturne au jardin d'enfants du village, jardin parfaitement adapté à C. qui s'exercera sur un cheval monté sur ressort à des freinages tardifs et d'audacieuses prises d'angle accompagnés de grimaces !

Jour 2....ça va ièch !!!

Inscription avec la nouvelle orga qui nous fera presque des courbettes après s'être fait souffler dans les bronches par C., sans compter un prix de 178 € pour les 2 jours contre 156 € pour les autres ....la hija de mi amigo est aussi efficace que son paternel !!

Perception des transpondeurs, installation, chauffe....

Bon...par contre la concurrence est nettement plus rude avec quelques missiles roulant entre 1'40'5 et 1'46, des groupes relativement chargés, et des chronos qui nous classent dans les...ARF...j'ai honte de le dire....dans les....moyens ......

Rapidement nous vîmes, sans flagornerie cette fois, que nous n'étions pas à notre place :merde: ...des chicanes à peine mobiles, des trajectoires aléatoires, des freinages surprises à peu près n'importe où...bref, ça sentait le sapin pour nous et les gens que nous doublions :aie: ...

Allez hop, rapido presto M. fît le nécessario auprès de Juan-Antonio pour ses amigos si rapidos ....PAÏLOTOS !!!!!

Nous voici enfin dans notre élément avec des gens sachant manier un guidon...et immédiatement...1'49 :honneur: ....et régul je vous prie !!!

Si je compte bien...et je compte bien je vous prie de le croire, nous voici à 4 secondes pleines de mieux qu'avec le 1.000 avec 60 cv de moins ...et ce n'est pas fini !!!

Je sais bien que nous autres sudistes n'avons que peu d'éducation, et encore un fois nous le prouverons en traumatisant quelques locaux de l'étape en 1.000, lesquels abdiquèrent malgré la fulgurante vitesse dont il firent montre en ligne droite , bien aidés par quelques signes de la main leur indiquant que toute lutte était vaine car vouée à l'échec...oui oui, comme les vrais !!

Bon, il faut dire que si je suis encore timide sur les dépassements, la vieille et sa ruine râpée de tous côtés ne s'embarrasse pas de politesses ....le salaud, il te les fait dégager sans ménagement !!!

BAC STORY 2 : freinage audacieux de N...trop sans doute...tout droit...bac...et chute...aucun souci pour le binôme brèle / pilote.

Je passe sur les habituelles réjouissances à bases de tapas et de houblon liquide pour vous faire immédiatement part de l'admiration que je voue dorénavant à cet être parfaitement bilingue, bien que lent, doté d'un physique de crevette anorexique, vif en paroles comme un schizophrène sous acide, barbu comme un pubis portugais...j'ai nommé C. !!!

Mais quel homme d'une rare intelligence ....un vieil espagnol se pointe dans le box, s'enquiert du propriétaire de la plus belle machine présente en ce lieu, qui s'avère être la mienne vous l'aurez deviné, et entame avec ma personne une discussion avec un flot de paroles digne d'un condamné à mort faisant valoir ses derniers arguments dans le but légitime de sauver sa cabesa ....

C. vînt à mon secours et pris bouche avec l'intéressé dans ce qui me semblât être un échange parfaitement équilibré durant 20 mn, avec sourires entendus, hochements de tête de part et d'autres, coupage de parole.......j'en fus, je le concède, tout simplement ébahi....un peu moins lorsque notre ami, une fois l'ibère vaquant à d'autres occupations, me détaillât avec force détails la teneur du discours duquel il ressortait, en résumé, que l'espagnol possédait 2 moto 2, dont l'une était une suzuki de 2008 connaissant quelques déboires électrique ....

M. !!!!....ven aqui amigo por favor....l'amigo hélât son compatriote et en 2 secondes remis les choses dans l'ordre....le vieux avait foutu du gasoil dans le réservoir d'un GEX et cherchait un tuyau pour siphonner...point final !

Un grand merci à C. pour son aide précieuse à l'étranger...

Note à moi-mème : penser à lui scotcher la bouche sitôt passée une frontière !

Allez hop, on abrège un peu pour le 3ième jour...

On abrège si bien que je finirai par ceci...164 plus ou moins pilotes classés, The 8 et N. respectivement 16ième et 17 ième...comme quoi, une saine hygiène de vie, du sport, du travail...ça paye au chrono !!!

BAC STORY 3 : freinage audacieux de N...trop sans doute...tout droit...bac...et pas de chute...le relâchement du à la fatigue sans doute !

Remercions ici D. et sa moitié pour être restés 3 jours avec nous, C., M. et M. pour l'organisation et l’accueil, E. pour la brêle, mon beauf qui n'a pas hésité à jouer de la béquille, se foutre de ma gueule, me confier son evoque tout neuf pour me faire flasher en Espagne et en France...(pas ma faute...à 190 km/h tu crois être à 120...), mes sponsors et mes innombrables admirateurs (comment ça là j'en fais trop ?!? ), la vieille pour m'avoir servi de lièvre boiteux...bref...vous auriez du venir !!!
avatar
iactus
Sect'R Crew
Masculin Age : 36
Localisation : Hey pone (78)
Humeur : Se croit drôle
R actuel : Africa Twin DCT broap broap
Date d'inscription : 12/11/2008

Re: Alméria en moto 2....

le Mar 3 Nov 2015 - 15:22
Excellent, les clichés bordel de bordel
avatar
yvan the 8
Localisation : ici et là...plus souvent ailleurs...
Humeur : à géométrie variable...
R actuel : Mobylette vitaminée !
Date d'inscription : 02/11/2015

Re: Alméria en moto 2....

le Mar 3 Nov 2015 - 15:31
Ton imagination faire travailler tu dois...
avatar
general-nemesis
Masculin Age : 47
Localisation : ales 30
Humeur : super bonne
R actuel : tuono v4 aprc r1 2008 piste wr450
Date d'inscription : 28/03/2014

Re: Alméria en moto 2....

le Mar 3 Nov 2015 - 16:06
salut

je colle les vidéo ce soir
avatar
iactus
Sect'R Crew
Masculin Age : 36
Localisation : Hey pone (78)
Humeur : Se croit drôle
R actuel : Africa Twin DCT broap broap
Date d'inscription : 12/11/2008

Re: Alméria en moto 2....

le Mar 3 Nov 2015 - 16:12
ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh
avatar
yvan the 8
Localisation : ici et là...plus souvent ailleurs...
Humeur : à géométrie variable...
R actuel : Mobylette vitaminée !
Date d'inscription : 02/11/2015

Re: Alméria en moto 2....

le Mar 3 Nov 2015 - 16:14
Viele danke Herr Général !
avatar
general-nemesis
Masculin Age : 47
Localisation : ales 30
Humeur : super bonne
R actuel : tuono v4 aprc r1 2008 piste wr450
Date d'inscription : 28/03/2014

Re: Alméria en moto 2....

le Mar 3 Nov 2015 - 17:16
salut

chose promises choses due

https://www.youtube.com/watch?v=o83MWVsELg8

https://www.youtube.com/watch?v=AvmRJqeMVM0

jsuis pas cannon pourtant que tu utilise le bosch ??
avatar
Marco91
Masculin Age : 34
Localisation : Paris
Humeur : Rock & Roll
R actuel : Nike RR
Date d'inscription : 10/02/2012

Re: Alméria en moto 2....

le Mar 3 Nov 2015 - 17:28
La vache, la ré-accèl' de dingue pour un bloc 600 CBR... Ca doit etre super léger et super optimisé affraid

_________________
V V V    Pour jeter un oeil sur mes photos via FlickR, c'est juste ici     V V V
       
Grace à mon FlickR vous gagnez 1 cheval toutes les 2 visites ! Et c'est pas du poney alsacien
avatar
yvan the 8
Localisation : ici et là...plus souvent ailleurs...
Humeur : à géométrie variable...
R actuel : Mobylette vitaminée !
Date d'inscription : 02/11/2015

Re: Alméria en moto 2....

le Mar 3 Nov 2015 - 17:34
Je venais juste de parler avec lui...mille excuses mon Général Very Happy Very Happy Very Happy

@ Marco : ce n'est pas le moteur, c'est la partie cycle...là je cherche à apprivoiser le freinage....
avatar
JackCélaire
Admin'R Crew
Masculin Age : 41
Localisation : BeRRy
Humeur : Ours RR de province
R actuel : 750 GSX-R GR75A, CBR1000RR SC59
Date d'inscription : 08/11/2008
http://www.sectr.net

Re: Alméria en moto 2....

le Mar 3 Nov 2015 - 18:59
Fantastique récit, merci de prendre le temps et d'y mettre autant de soin ( talent? ). Une moto 2, l'éloge d'un outils de piste, la partie cycle avant tout. Je ris en pensant au bien pensant qui disent que c'est juste un CBR tapé. L'hiver tu la mets dans le salon ou dans ta chambre ?


C'est génial qu'elle est ce genre de retraite.


En plus c'est une championne du monde drunken drunken drunken




_________________
"Plus vous postez plus vous aurez de chevaux à la roue arrière"-L'admin de SECTR-
"Ne jamais oublier que l'arche de Noé à été faite par des amateurs et le titanic par des pros"-Yvil-
"Les sondages, c'est pour que les gens sachent ce qu'ils pensent"

-FlickR-
jackcelr instagram
avatar
yvan the 8
Localisation : ici et là...plus souvent ailleurs...
Humeur : à géométrie variable...
R actuel : Mobylette vitaminée !
Date d'inscription : 02/11/2015

Re: Alméria en moto 2....

le Mar 3 Nov 2015 - 23:49
Elle roule été comme hiver, mais pour son repos, et la feliciter du bonheur distillé, elle a l'honneur d'un box douillet !
Contenu sponsorisé

Re: Alméria en moto 2....

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum